Portrait

Enfance

Je suis née à Aix les Bains en octobre 1973, d’un papa issu de l’immigration italienne et d’une maman française par son père et autrichienne par sa mère.

Mes grands parents et parents étaient des commerçants aixois, restauratrice, chapeliers, négociant en carrelage et coiffeuse. 

J’ai passé toute mon enfance dans les commerces de mes grands parents maternels (la chapellerie Brun rue de Genève) et dans les salons de coiffure de ma mère et j’ai appris très tôt le goût du travail bien fait et le sens du service.

Jeunesse

La musique et le sport ont toujours occupé une place très importante dans ma famille. Mon grand père était professeur de violoncelle au conservatoire d’Aix-les-Bains, mon père était un excellent violoniste, j’ai moi même fait un peu de piano. C’est dans mes racines familiales, sans aucun doute que s’est forgé mon attachement à la culture et à la diffusion musicale.

Je considère la culture comme un vecteur essentiel de lien social et de vivre ensemble.

J’ai fait de l’athlétisme et du ski de fond en compétition et dès que je le peux, je m’échappe au golf ou au Revard pour pratiquer, pour le plaisir, ces deux disciplines exigeantes, qui m’ont donné le goût de l’effort.

Parcours

Après une scolarité à Aix les Bains puis à Saint Ours et Annecy, j’ai poursuivi mes études au collège Garibaldi, puis au Mexique avant de décrocher mon baccalauréat au lycée Marlioz.

Après une année d’histoire à l’université de Savoie, j’intègre l’Ecole des Hautes Etudes Internationales à Paris.

J’étudie pendant 4 années au sein de cette école et en sors major de promotion, diplômée d’un 3e cycle en relations internationales et défense.

Je rejoins alors l’université Paris V, pour suivre un diplôme d’études approfondies de sciences politiques et de prospective internationale.

Dans le cadre de mon cursus, j’ai la chance de réaliser un premier stage de 6 mois à l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), puis un second stage au bureau d’études et de prospective de l’Etat Major de l’Armée de Terre (EMAT).

En parallèle, je travaille sur Paris dans la mode, pour financer mes études.

 

Je termine mon parcours universitaire à l’université Lyon III, en suivant les enseignement d’un DEA de droit – option relations internationales et défense.

J’ai toujours tenu à garder une activité professionnelle en parallèle de mes engagements politiques, pour ne pas être déconnectée des réalités du monde de l’entreprise et comme un gage d’indépendance.

Expérience

Des sciences politiques et des questions de défense nationale jusqu’aux nouvelles technologies et aux ressources humaines, j’ai un parcours riche d’expériences et de rencontres. J’aime appréhender la différence des situations, découvrir sans cesse de nouvelles choses, remettre en cause les pratiques et travailler avec empathie et écoute.

Sur un plan plus politique, je me suis engagée en 2005 au Centre, à l’UDF (Union pour la Démocratie Française), mouvement devenu le MoDem aujourd’hui.

Je fais une première campagne électorale en 2007, comme suppléante du candidat UDF-MoDem pour les élections législatives et accepte de rentrer dans l’équipe municipale conduite par D.Dord à Aix les Bains en 2008 où je suis élue adjoint au Maire en charge des affaires économiques et du commerce.

Engagement

À l’écoute de vos suggestions et propositions, j’ai ainsi lancé le projet de création du parking des Prés Riants en écho au projet d’extension du parking de l’Hôtel de Ville afin de répondre au besoin important de stationnement.

Comme vous le savez, ce futur équipement s’intégrera au projet de rénovation de la place Clemenceau que je porte depuis plusieurs années.

Je suis en effet convaincue que notre marché est une opportunité et un vecteur d’attractivité économique essentiel pour notre ville.

Consciente par ailleurs de l’enjeu crucial de la mobilité pour vous et pour nos entreprises, je présenterai en détail mes propositions novatrices en la matière.

Depuis 2015, je suis également vice présidente du département de la Savoie, en charge de l’enseignement supérieur et de l’énergie et j’attache une très grande importance à l’éducation.

Je conduis mon engagement avec rigueur, travail, humilité et avec le souci constant de défendre l’intérêt général.

Très attachée au développement économique et au soutien du commerce et de l’artisanat, j’ai beaucoup œuvré pour la dynamisation du centre ville.

Aix, naturellement !

Je suis profondément attachée à Aix les Bains et à la Savoie c’est pourquoi naturellement, j’ai choisi Aix : j’ai choisi d’y revenir, d’y vivre et d’y élever mon fils.

Notre ville a des atouts extraordinaires : un cadre de vie exceptionnel, un patrimoine singulier et remarquable, un dynamisme certain et des richesses incontestables au premier rang desquels figure le thermalisme.

Aix les Bains s’est beaucoup développé ces dernières années, parfois de manière anarchique et arrive à présent à un tournant.

Notre cité doit poursuivre son essor, mais elle doit le faire de manière raisonnée, planifiée et réfléchie.

Objectifs 2030

Nous devons impérativement définir le cadre d’une urbanisation harmonieuse, respectueuse de nos ressources naturelles, durable et  intégrée dans notre paysage.

Le respect et la protection de notre cadre de vie auxquels nous sommes tant attachés ne seront pour moi jamais négociables et ne feront l’objet d’aucun compromis.

Nous devons tous ensemble, choisir et définir ce que nous voulons pour notre ville, c’est pourquoi je m’engage à vous associer à toutes les grandes orientations que nous déciderons.

Avec votre soutien, nous ferons d’Aix les Bains une ville durable où l’écologie dépasse la fiction et est au coeur de chaque action ; une ville à la démocratie vivante où chaque aixois sera acteur de sa commune ; une ville dynamique et attractive économiquement et touristiquement ; une ville fière de son patrimoine historique et naturel ; une ville qui n’oppose pas l’urbain et l’humain.