Dimanche en politique – Alpes, grand débat du 09/02

Ce dimanche à 11h30, Marina Ferrari s’est exprimée sur France 3 Alpes dans le cadre d’un grand débat consacré aux municipales à Aix-les-Bains, organisé par la rédaction de « Dimanche en politique – Alpes ». Retrouvez ci-dessous son intervention.

Invitée du grand débat de France 3 Alpes

En dépit de sa démographie dynamique (+2500 habitants en 10 ans), Aix-les-Bains peine à conserver sur son territoire des jeunes actifs, des couples avec enfants qui rencontrent des difficultés pour se loger, avec un prix médian de 3090 €/ m2 Pour répondre à cette problématique, nous devons mieux organiser notre urbanisme et maîtriser notre développement qui s’est souvent fait de manière anarchique et surtout sans concertation, sans réflexion préalable.

Publiée par Marina Ferrari 2020 sur Dimanche 9 février 2020

En dépit de sa démographie dynamique (+2500 habitants en 10 ans), Aix-les-Bains peine à conserver sur son territoire des jeunes actifs, des couples avec enfants qui rencontrent des difficultés pour se loger, avec un prix médian de 3090 €/ m2.

Pour répondre à cette problématique, nous devons mieux organiser notre urbanisme et maîtriser notre développement qui s’est souvent fait de manière anarchique et surtout sans concertation, sans réflexion préalable.

« Je n’opposerai jamais tourisme et thermalisme »

Pour développer notre ville et préserver son attractivité, je n'opposerai jamais tourisme et thermalisme.Ce sont deux piliers majeurs de l'économie de notre ville, et c'est le rôle d'une municipalité, d'une agglomération d'avoir une vision stratégique pour les favoriser :⛲ Nous miserons sur la clientèle européenne pour accroitre la fréquentation de nos établissement thermaux (Belgique, Suisse, Russie, mais aussi le Royaume-Uni avec lequel notre ville a une histoire singulière) 💼 Nous ferons d'Aix-les-Bains une destination incontournable du tourisme d'affaires : nous avons des infrastructures adaptées et une capacité hôtelière adéquate, à nous d'attirer cette clientèle, souvent à fort pouvoir d'achat, et qui permet d'animer la "basse-saison".Pour Aix, naturellement !

Publiée par Marina Ferrari 2020 sur Dimanche 9 février 2020

Pour développer notre ville et préserver son attractivité, je n’opposerai jamais tourisme et thermalisme. Ce sont deux piliers majeurs de l’économie de notre ville, et c’est le rôle d’une municipalité, d’une agglomération d’avoir une vision stratégique pour les favoriser :
– Nous miserons sur la clientèle européenne pour accroitre la fréquentation de nos établissement thermaux (Belgique, Suisse, Russie, mais aussi le Royaume-Uni avec lequel notre ville a une histoire singulière).
– Nous ferons d’Aix-les-Bains une destination incontournable du tourisme d’affaires : nous avons des infrastructures adaptées et une capacité hôtelière adéquate, à nous d’attirer cette clientèle, souvent à fort pouvoir d’achat, et qui permet d’animer la “basse-saison”.

Pour Aix, naturellement !